Deux constats...

Les Enfants à Madagascar

Ce beau pays est très accueillant, mais recule depuis trente ans au point de figurer au rang des pays les plus démunis :
En 2017, c'est le 4eme pays le plus pauvre du monde.
92% des malgaches vivent sous le seuil de pauvreté , les enfants malgaches doivent quotidiennement faire face à la survie : manque d’accès à l’eau, la nourriture , à l’éducation, et aux soins…
50% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition.
46% de la population a accès à l’eau potable, et un quart des enfants sont obligés de travailler pour aider leur famille et/ou survivre.
25% des enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés à Madagascar (étude réalisée par UNICEF 2017).

Le sort des enfants est souvent dans la rue , vivant de la rue et dans la rue.

Les enfants du Mali

Un vaste territoire, désertique et peu densément peuplé. Depuis quelques années, la situation politique et la sécurité sont particulièrement instables et entraînent la reprise économique et les efforts de réduction de la pauvreté.

En 2017, le taux d’alphabétisation au Mali est de 38.7% de la population. Le taux moyen de scolarisation est de 49% .
Les filles sont particulièrement victimes de discrimination pour l’accès à la scolarite : 59% des femmes au Mali sont analphabètes… discrimination religieuse et culturelle, mariage précoce, pauvreté du pays….
Au lieu de les envoyer à l’école, la majorité des familles pauvres font travailler leurs filles comme domestiques. Le problème est accentué quand elles résident en brousse.
32,8% de la population rurale n’a pas accès à une source d’eau potable.
La malnutrition chronique touche 38% des enfants de moins de 5 ans.

FACE À CELA, IL FAUT SE MOBILISER !  

Pouvons-nous par des solutions concrètes et originales les aider à sortir du labyrinthe de la misère ?..
Des solutions existent. L'AMJD a bâti plusieurs projets, qui sont en cours de réalisation.

L'aide est nécessaire mais elle ne doit pas se substituer à l'initiative des peuples malgaches et maliens.