Imprimer

Les jeunes de milieu rural sont obligés de loger dans des faimilles d’accueil. Ces familles d’accueil leur proposent souvent des conditions de vie très précaires, particulièrement pour les jeunes filles qui sont utilisées comme servantes pour les travaux de la maison, mais aussi pour tous les besoins de la famille, y compris les besoins du maitre de maison: elles peuvent être violées et alors souvent enceintes.

Ceci amène souvent à un arrêt définitif de la scolarité. Certaines sont même victimes de mariage précoce, faute de moyens pour leur porter secours .

L’internat permettrait d’offrir un lieu propice pour étudier aux jeunes filles de la campagne, et de les aider à préparer leur avenir dans de bonnes conditions de vie sociale et humaine.